Visit Us
Banner Corcovado Expeditionsbaner2
PRINCIPAL DE MENU
LANGUE : Francais
FAVORIS
EnglishEspañolFrench
POPULAIRE
MEMBRE DE:

THE INTERNATIONAL ECOTOURISM SOCIETY

CANATUR

Discover ...Life
Discover ...Beauty
Discover ...the Exotic
Discover ...the freedom
Discover ...Joy
Discover ...Beauty

Experts dedans
Excursions de
Corcovado!

Information de la Forêt du Mangrove Terraba- Sierpe

Coordonnées: 08°52'N 083°36'W      Elévation: 0 m       Aire: 30,654 ha

Localisation: celui-ci est localisé dans la province de Puntarenas, à la Péninsule d’Osa, approximativement à 30 kilomètres de Palmar Norte.

Critère: cette réserve est un habitat important pour plusieurs espèces d’oiseaux, poissons, mammifères et reptiles. Les mangroves jouent un rôle important direct et indirectement dans la manutention de la réserve des poissons. Quelques espèces dépendent de ses sites pour ce cycle de vie ou pour une partie importante de ce cycle (reproduction, croissance ou alimentation).

Types de zones Inondées :
 Cette zone inclut l’estuaire des rivières Terraba et Sierpe et les lagunes adjacentes (Lagune Sierpe, Lagune Porvenir), mangroves périodiquement inondées et forêts inondé de la palme « yolillo » Raphia taedigera, plages de sable et falaises.

Notes Biologiques/Ecologiques :
La flore dans cette réserve est formée par hydrophytes qui ont un cycle de croissance harmonieux avec l’environnement aquatique. Il y en a 3 types de végétation (mangrove, palustrine et herbacé) au Terraba-Sierpe. La vie marine inclut mollusques, poissons, huîtres et coquillages. Plus de 55 espèces des poissons utilisent ces terres inondées, et il y en a au moins 10 espèces de coquillages exploités commercialement. La zone est aussi visitèe par des espèces d’oiseaux résidentes et migratoires. Ces-ci incluent les hérons, aigrettes et cotingas. En plus par de mammifères qu’incluent l’Agouti paca et le Lutra annectens ; et des reptiles comme le Caiman crocodilus, Crocodylus acutus et les boas d’arbres.

Notes hydrologiques/Physiques:

Les zones inondées de Terraba-Sierpe sont caractérisées par un écosystème de bois avec des zones inondées périodiquement et des mangroves, à l’embouchure des rivières de Terraba et Sierpe. Le Río Grande de Terraba est la source principale d’eau douce dans le système estuaire. Il draine un basin d’approximativement 5000 kilomètres carrés. Son principal tributaire est le Río General avec ses tributaires. La rivière de Sierpe représente le bord des zones inondées de la mangrove. Il a en plus des rivières tributaires et ruisseaux. La végétation de la mangrove joue un rôle très important dans la protection contre l’érosion (par l’écoulement et par l’érosion à cause du vent) et dans la manutention de la qualité de l’eau (conservant les contaminants toxiques, passant les nutriments et régulant la sédimentation). L’eau de pluie et l’écoulement sont gardés dans les zones inondées.

Terraba-Sierpe et son aire d ’influence ont été formées géologiquement par matériaux des périodes du Crétacé, Tertiaire et Quaternaire. Les matériaux sont d’origine volcanique, érosif ou alluvial. La plupart des sols dans le site ont un haut contenu d’eau, quantités variables de sel et niveaux bas d’oxygène. Ces sols sont semi-fluides, pauvrement consolidés, gris ou noirs dans une couleur qui reflet la grande quantité de sulfate qu’ils contiennent. Les sols alluviaux, avec un drainage de bon a pauvre, dérivent des sédiments ou cendres volcaniques. Le site est périodiquement inondé par les marées, en passant une boue très fine et riche en matière organique. La moyenne totale de la fluctuation des marées est á peu prés de 2 mètres.  Le climat est très chaud et humide, et la précipitation est abondante dés mai jusqu’à novembre. La moyenne annuelle de précipitation est de 3638 mm.

Utilités pour L’Homme:

Terraba-Sierpe a été désigné nationalement une Réserve Forestale en 1977. le site est entiérement propriété de l’état et géré par le Ministre de l’Environnement et l’Énergie. Les alentours son privés (plantations de bananes, de riz et élevage de bétail). Dedans le site, les produits de la mangrove son extraits par un group organisé et des familles individuelles, par exemple pour combustible (du bois) et pour tannin (écorce). Pourtant, la source principale vient de la récolte de la "piangua" Anadara tuberculosa, des crabes et de la pêche traditionnelle. "Pianguas" ont été récoltées par les indiens du Terraba depuis au moins il y a 1200 ans, qui ont aussi utilisé les Rizophora harrisonnii pour bronzer.

Seulement quelques personnes habitent dans les limites du site, la plupart habitent aux alentours. Il y a un projet pour développer l’aquaculture et le tourisme dans ses premiers étages. La zone inondée est utilisé par tours opérateurs comme une attraction touristique, pour promouvoir le beau paysage, la flore et la faune. Il ya une investigation sur la capacité touristique pour réguler le tourisme. Le Programme d’Education de l’Environnement pour les Mangroves a été établi en 1989. Il y a une station pour les visiteurs, information imprimé du programme éducationnel annuel, et des bateaux pour visiter la zone. La station proportionne aussi logement et sert comme un centre de recherche. Un projet NGO "Proyecto DANIDA-Manglares" (Centro Agronómico Tropical de Investigación y Enseñanza et IUCN) a sponsorisé la recherche pour l’éducation et scientifique, avec les universités locales et étrangères. Le projet DANIDA-Manglares a conduit une quantité d’études sur l’écologie de la mangrove et les relations socio-économiques des groupes qui dépendent de ses ressources. Une étude a été effectuée sur l’effet de l’extraction de bois dans la structure er la composition de la forêt de la mangrove.

Mesures de Conservation :

Un plan de gestion est en préparation. Il y a une proposition pour la reforestation du mangrove, mais cela n’a pas été encore implémenté. L’extraction des arbres est interdite sans un permis et un plan pour la gestion de la forêt. Les lois de conservation de la vie sauvage régulent l’utilisation et la protection de la vie sauvage. La pêche en filet est permise seulement á une échelle très petite dans l’estuaire du Terraba-Sierpe.

Facteurs Défavorables :

la coupe non régulée du mangrove, surtout du Rizophora harrisonii, utilisé pour bronzer le cuivre, pratiquement a dévasté la forêt de la mangrove. La récolte sans control de la "piangua" était aussi un problème, jusqu’àce que le gouvernement établi un système de quotas et méthodes, pour l’extraction de la mangrove et de la "piangua", de même que pour la pêche.

Les agrochimiques utilis és dans les plantations du riz et des bananes contaminent les zones inondées, mais le problème n’a pas encore été quantifié. Un autre facteur est la pression dans le site á cause de l’expansion des activités agricoles aux alentours.

Actionné par la compagnie d'optimisation de conception et de Search Engine de Web du Costa Rica ; Costa Rica Web Design and Search Engine Optimization depuis 1996.

Nous faisons partie du guide méridional du Costa Rica : www.SouthernCostaRica.Biz

Copyright 2013, Corcovado Expeditions Drake Bay, Costa Rica.

Drake Bay office: +506-8846-4734 or +506-2775-0916


reservations@corcovadoexpeditions.net